• Bénédicte Maréchal aux fêtes de la Saint-Martin

    Artiste-peintre, mais également chanteur-compositeur, Bénédicte Maréchal nous captive par ses scènes de vie, ses personnages attachants. dans ses pastels acryliques ainsi que dans ses chansons, son univers se décline en de multiples touches de couleur et d'émotion.

    Ce dimanche 1er décembre, elle nous propose dès 16 h,  à la maison-témoin URBANECO, rue Comtesse Alpayde, 31 à Hamme-Mille, des animations musicales  en s'accompagnant au piano sur ses compositions (chanson française) en version piano-voix.

    Dominique Van Looy, sa partenaire de chant dans ses concerts l'accompagnera dans plusieurs duos. Une galerie de portraits, de petites histoires d'un gardien de musée, amoureux d'un tableau ou de jumelles artistes à Ixelles.... Entrée gratuite.bene

  • Extinction des lampions aux 48èmes Fêtes de la Saint-Martin

    Et oui, elles ont fait la "une" de nombreuses éditions régionales, les 48èmes Fêtes de la Saint-Martin abordent leur dernier week-end. Les lampions vont s'éteindre dimanche soir à Tourinnes-la-Grosse pour une année.

    Mais ce week-end ne sera pas sans évènements :

    Ce samedi 30 novembre à 22h au Relais Saint-Martin, Stuck in the Middle (groupe cover disco funk)  avec comme lead vocal Laurence Demain.

    Toutes infos : all@stuck.be 0491/73.08.05. Entrée gratuite.

    Ce samedi 30 novembre de 14 à 15h à "Chantourinnes", 38, rue Leeman à Tourinnes l'ensemble Flautolia de l'Académie de Jette se produira sous la direction de Isabelle Jacobs. Entrée libre.

    Ce dimanche 1er décembre à 14h en l'église Saint-Martin de Tourinnes, concert de l'Orchestre de chambre d'Ottignies Louvain-la Neuve sous la direction de Jean-Gabriel Raelet.

    Au programme Mozart.

    laurence demain.jpg

  • En bordure du quai

    Les hommes ont disparu, semble-t-il, ou alors sont-ils devenus rares. On raconte qu'ils partent par mer. C'est du moins de cette rumeur-sait-on si elle est vraie?- que provient l'idée de la pêche à l'homme. Une voisine, dit-on, en a attrapé un ainsi, mais cela date.

    Un soir, deux femmes, une noire et une blanche, se retrouvent sur un quai, au bord de la mer, pour y pêcher l'homme.

    Trois figures féminines : une femme africaine, prisonnière de la tradition, une femme venue du vieux continent, émigrée clandestine, la dernière, arrivée étant la plus mystérieuse et apparemment la plus émancipée. Toutes trois élégantes à leur manière, sont déterminées à capturer l'homme.

    Ainsi, par l'intermédiaire de ces personnages, "En bordure du quai" soulève les problématiques spécifiquement liées à la condition féminine et met en jeu le rapport des femmes avec la société et avec elles-mêmes : tyrannie de la mode, exigence de conformité, sauvegarde des apparences, rivalité, mais aussi complicité et solidarité. La recherche désespérée de l'homme idéal s'appuie sur une réalité sociale de l'Afrique contemporaine : la rareté des hommes à marier.

    "En bordure du quai" est un projet à forte dominante féminine, pour mettre en lumière les femmes africaines restées longtemps absentes dans le champ de l'écriture dramatique, la mise en scène, la scénographie et la régie technique.

    La distribution est composée de Laetitia Ajanohum (Belgique/Bénin), Aminata Abdoulaye (Niger), Alimata Baldé (Mali).

    Scénographie et costumes : Ange Blédja Kouassi (Côte d'Ivoire)

    Lumières : Marie-Louise Bangoura (Côte d'Ivoire)

    Co-production Sokan Théâtre (Côte d'Ivoire), Théâtre de la Ruche (Guyane), Bureau des Arts et Communication (Côte d'Ivoire) et Théâtr'Evasion (Burkina)

    Cette soirée  du Théâtre pour adultes, proposée par le Théâtre des 4 Mains, aura lieu le 7 décembre prochain à 20h en la salle du Beau Vignet à Tourinnes-la-Grosse. Renseignements et réservation Centre Culturel de la Vallée de la Néthen (010/86.64.04 ou ccvn@skynet.be)

    quai.jpg