• Apéro Quizz de l'été à Beauvechain

    Ce jeudi 2 juillet de 18h15 à 19h30 le comité des Jeaux Intervillages de Beauvechain organise son premier "Apéro Quizz" de l'été. Toutes informations peuvent être obtenues auprès du comité organisateur. Invitation cordiale à tous. Vu le confinement encore régnant, cet quizz se déroulera en ligne. 

     

  • Les comptes communaux montrent un boni de 759.578€ et une nouvelle conseillère à Beauvechain

    Comme nous le disions dans notre édition de nuit de ce lundi, le conseil communal de Beauvechain a tenu son assemblée pour entre autres assurer le remplacement du conseiller André Gyre, membre de la majorité, décédé le 12 mai dernier. C'est sa suppléante, Julie Snappe qui a prêté serment devant la bourgmestre et le conseil. Elle a aussitôt occupé le siège lui revenant et le tableau  des préséances des conseillers communaux a été adapté en fonction de son arrivée. 

    Le directeur financier, Georges Van Vlierberghe a alors présenté les comptes annuels pour l'exercice 2019. Ceux-ci révèlent  un boni de 759.578€ à l'ordinaire et un boni de 4.823€ à l'extraordinaire, ce qui traduit une excellente santé financière de la commune, une des communes peu endettée de la Jeune Province.

    Après discussions sur certains points par le groupe Ecolo, les comptes annuels ont été approuvés, relevant 5 abstentions des membres de  l'opposition. Divers autres points d'ordre général et administratif ont également été examinés.

    En fin de séance, le conseiller Claude Snaps, a lu une déclaration des 5 membres de l'opposition, relative au projet Boiron dont l'enquête publique débute ce jour jusqu'au 14 juillet. (voir édition précédente).

     

    Après audition, le collège par la voix de la  bourgmestre a signalé qu'il ne se prononcerait pas avant l'issue de ladite enquête. 

    Pierre Quiroule 

     

    (Photo internet)

     

  • Une déclaration en front commun de l'Opposition au conseil communal de Beauvechain

    Ce lundi soir avait lieu la réunion du conseil communal de Beauvechain. Nous reviendrons plus en détails sur cette réunion dans une prochaine édition. 

    A l'issue de la réunion, Claude Snaps au nom de l'ensemble des conseillers de l'opposition a adressé la déclaration suivante concernant le dossier Boiron.

    Le collège a écouté d'une oreille distraite et nous reproduisons ci-dessous cette déclaration qui mérite une réponse du Collège après l'enquête qui a débuté ce jour 

    " Le 24 juin, le Collège communal a fait savoir qu'en vertu du code du Développement territorial, il a été saisi d'une demande de permis d'urbanisme. Le demandeur est BOIRON SPRL

    Le terrain concerné est situé à 1320 Beauvechain, rue du Village.

    Le projet consiste en la démolition d'une habitation unifamiliale, vétuste et la construction de bâtiments comportant des bureaux, des locaux préparatoires, des dépôts, une pharmacie et des cabinets de consultation.

    Ayant eu connaissance de l'avis, beaucoup d'habitants de la commune ont régi et s'inquiètent que le demandeur puisse obtenir un permis de bâtir pour un tel projet au centre de Beauvechain.

    Le dossier n'est pas encore consultable, il faudrait voir exactement ce qu'il contient.

    Cependant, à la lecture de l'avis d'enquête, on constate une quasi similitude avec le projet déposé il y a un an.

    Ce constat nous amène, nous membres de l'opposition de ce conseil communal, à appeler le collège à respecter leurs engagements de la majorité en matière d'aménagement du territoire repris dans la déclaration de politique générale. Pour rappel :

    "Les enjeux issus de l'aménagement du territoire sont multiples et fondamentaux: protection des ressources naturelles, du patrimoine bâti ou non bâti, gestion du paysage, de la mobilité, des besoins économiques, agricoles, résidentiels, publics, énergétiques, lutte contre la pression urbanistique... La maîtrise de l'occupation du sol, la préservation de notre patrimoine bâti, l'embellissement des lieux publics doivent être plus que jamais contribuer à renforcer notre ruralité conviviale. Les autorités locales, garantes de l'usage parcimonieux du sol et des ressources, assureront un développement harmonieux des activités : mixité sociale et fonctionnelle de l'habitat et protection des ressources naturelles. La mise en pratique du Schéma de développement communal et du Guide communal d'urbanisme sera poursuivie (...)"

    De même, piocher dans la partie aménagement du territoire de la déclaration de politique générale, certains éléments et pas d'autres reviendrait à instrumentaliser cette déclaration, ce qui serait inacceptable.

    Nous espérons que le collège respectera ses engagements et que ses choix seront fait dans l'intérêt commun. 

    L'enjeu nous parait fondamental, d'autant plus qu'au vu de la multitude de dérogations demandées, si la lecture du dossier le confirme, nous ne serions plu dans un interprétation des règles communales en matière d'urbanisme, mais véritablement dans une négation de ces règles. N'importe qui voudrait faire passer un projet, pourrait faire référence au projet Boiron pour réclamer un traitement similaire. Cela voudrait dire qu'il n'y aurait plus de règles d'urbanisme à Beauvechain."

    La bourgmestre qui avait écouté d'une oreille distrait a confirmé aux intervenants que réponse serait donnée à cette intervention à l'issue de l'enquête publique qui prend fin le 

     

  • Une étude de la chapelle St Corneille de Mille dans le dernier bulletin de l'Echarp

    L'Entente des Cercles d'Histoire et d'archéologie du Roman Païs, en abrégé, l'Echarp vient de publier sa 96ème édition trimestrielle. 

    Un sommaire des plus complets et des plus intéressants attend le lecteur et notamment une étude de Mathieu Bertrand sur la chapelle St Corneille de Mille.

    Un article rédigé par André Flahaut, ministre d'Etat rappelle la bataille de Gembloux-Chastre. Le déménagement éventuel du moulin d'Argenteuil y est également évoqué. Le Bon Dieu de Giblou a également été étudié et vous pouvez vous adonner en patois savoureux au jeu du bouloir. Les brasseries de Court-Saint-Etienne, la poudrière de Corroy-le-Château y sont également étudiés. Les chapelles de Bousval sont passées en revue et le lecteur peut faire connaissance avec la légende de Renoussart. La revue des revues et bien d'autres articles couvrent les 68 pages de cette livraison d'été. Tous renseignements via echarp.bw@gmail.com ou sur le site www.echarp.be Sur ce site vous retrouverez également une éditions mise à jour du fameux ouvrage de Tarlier et Wauters. 

  • Un crâne humain découvert à Hamme-Mille

    Le porte parole du parquet brabançon vient de communiquer au sujet de la découverte d'un crâne humain à Hamme-Mille dans l'entité de Beauvechain.

    Vendredi en fin de journée, des jeunes bénévoles de l'association écologique Aer Aqua Terra occupés à procéder au nettoyage de la Nethen, affluent de la Dyle sur le territoire de Hamme-Mille ont mis à jour un crâne humain. 

    La police locale alertée a contacté un médecin légiste et les  autorités judiciaires. 

    Selon les premières constatations d'un spécialiste, il s'agirait du crâne d'un adulte décédé il y a un certain temps déjà. Celui-ci a également ajouté que le crâne aurait pu être déposé à cet endroit par un animal ou après avoir été charrié par les eaux du ruisseau. 

    P.Q.

     

  • L'enquête publique pour l'implantation de Boiron débute le 30 juin

    Comme nous le signalions dans nos précédentes éditions, l'implantation de la société Boiron rue du Village à Beauvechain soulève beaucoup de remous au sein de la population. Des mouvements d'opposition et des sites internet en ce sens voient régulièrement le jour. Une pétition circule également. 

    Du côté officiel, l'enquête publique démarre ce mardi 30 juin. Nous vous livrons les principales informations au sujet de cette enquête publique.

    L'enquête publique s'ouvre le 30 juin 2020 et sera clôturée le 14 juillet 2020. 

    Les réclamations et observations écrites sont à adresser au collège communal soit : 

    -par courrier ordinaire au Collège des Bourgmestres et Echevins, Place communale, 3 à 1320 Beauvechain

    -par télécopie au numéro : 010/86.83.01

    -par courrier électronique à l'adresse suivante : urbanisme@beauvechain.be 

    -remises au bureau du Service du Cadre de Vie, Place communale, 3 à 1320 Beauvechain

    -sous peine de nullité, les envois par courrier ou télécopie sont datés et signés

    -les envois par courrier électronique sont identifiés et datés.

    Rappelons que le dossier est ouvert au public aux heures de bureau et sur rendez-vous. 

     

  • La société pharmaceutique BOIRON s'installera-t-elle à Beauvechain?

    En vertu du code de Développement territorial, le collège communal de Beauvechain vient d'être saisi d'une demande de permis d'Urbanisme par le société pharmaceutique BOIRON installée à Evere sur un terrain situé rue du Village en face du magasin Spar.

    Le projet consiste entre autres à la démolition d'une habitation unifamiliale, vétuste et la construction de bâtiments comportant des Bureaux, des locaux préparatoires, des dépôts, une pharmacie et des cabinets de consultations. 

    Les divers motifs d'introduction à l'enquête publique sont repris et consultables sur rendez-vous auprès de l'administration communale.

    Ce projet en plein centre du village entraîne un tollé général de la population et il semble que l'ajout d'un point supplémentaire à la séance du conseil communal de ce lundi sera sollicité par l'opposition. 

    Comme on peut le voir sur la photo, le panneau annonçant le projet a déjà subi des dégradations à plusieurs reprises.

    Il semble en effet que ce projet concerne le déménagement sur la territoire de la commune de Beauvechain dans une nouvelle construction d'une société pharmaceutique installée à Evere. Cette nouvelle implantation ne pourrait selon les riverains apporter que des inconvénients et enlever le caractère rural de la commune. En plus, vu qu'il s'agit d'un déménagement pur et simple, cette opération ne serait bénéfique qu'aux finances communales, mais n'apporterait aucun nouvel emploi local. D'autre part, la pollution engendrée par le déplacement d'une quarantaine de véhicules privés auquel il faudrait ajouter les véhicules de transport de marchandises n'amélioreraient pas le vie locale de par leur pollution. Quant à la sécurité routière, elle serait à revoir entièrement à cet endroit proche d'une carrefour réputé "dangereux".

    Affaire à suivre 

    Pierre Quiroule 

     

  • Beauvechain Réunion du conseil communal ce lundi 29 juin

    Le conseil communal de Beauvechain tiendra sa prochaine réunion ce lundi 29 juin à 19h30 en la salle du Conseil, Place communale. 17 points figurent au sommaire de la séance publique et 6 pour la séance à huis-clos. Parmi les points principaux on retrouve entre autres la prestation de serment de Madame Julie Snappe, nouvelle conseillère en place d'André Gyre récemment décédé ainsi que la modification du tableau de préséance. Le conseil sera aussi appelé à voter la modification n°1 du budget communal ainsi que la location d'un distributeur automatique de masques. Tous les points de l'ordre du jour peuvent être consultés sur le site de la commune 

    Pierre Quiroule