• LA CONFRERIE DU COCHON DE PIETRAIN INTRONISE UNE CENTENAIRE

    La confrérie de l'Ordre du Cochon de Piétrain vient d'introniser Rosalie Etienne qui a fêté ses 100 ans le 8 août dernier.

    C'est Cécile Mottin, sa petite-fille qui nous confie quelques éléments de sa longue existence. " Rosalie ETIENNE, originaire de Piétrain, Piètremeau pour être plus précis a vu le jour le 8 août 1920. Avant la guerre, avec son mari, Fernand Mottin, ils élevaient des cochons. Comme tous les gens de la région, la guerre les a obligés à quitter leur exploitation et à se diriger tant bien que mal vers la France. Durant ce dur parcours, ils ont fait halte dans une ferme qui avait été abandonnée par ses occupants. Les poules étaient restées dans la cour et la vache dans l'étable. Ma grand-mère a donc trouvé là un peu de sucre, du lait on ne peut plus frais et elle a confectionné des galettes. Son but étant de rentrer au pays, elle fit demi-tour et à son retour a repris tant bien que mal ses activités à la ferme malgré la présence de l'occupant. Son bon coeur prenant le dessus, ma grand-mère s'est toujours débrouillée pour aider les membres de la famille qui habitaient la ville et qui n'avaient que des tickets de rationnement pour subsister. Si mon père avait agrandi la famille le 14 novembre 1940, elle eut un second fils, Freddy, décédé accidentellement à l'âge de 21 ans. Ma grand-mère n'a jamais rechigné devant le travail et nous a appris à tricoter, crocheter, coudre, faire de la pâtisserie et entretenir le jardin.  Après une retraite bien méritée, elle n'a pas manqué de participer aux activités des 3 x 20 du village et vient de fêter son centenaire".

    Piétrainoise depuis sa naissance, agricultrice durant de nombreuses années, la confrérie de l'Ordre du Cochon de Piétrain se devait de l'introniser dans sa confrérie. Ce qui fut fait ce dimanche en grandes pompes et en présence de ses proches.

    Un peu d'histoire

    Le cochon de Piétrain est considéré comme l'un des meilleurs au monde. C'est dans les années 1920 que cette race pie-noire a été pour la première fois remarquée dans le village de Piétrain. Dès 1950, cette race a connu une popularité croissante tant en Belgique qu'à l'étranger. 

    Aujourd'hui, cette race est devenue emblématique de la région car sa robe fort contrastée, rose, parsemée de forte taches noires s'exporte dans le monde entier pour améliorer les races locales. C'est le 31 janvier 1992 que fut créée la Confrérie de l'Ordre du Cochon de Piétrain qui est composée d'une vingtaine de membres chargés de promouvoir la Noix de Piétrain, noix de cochon au sel marin et aux sept épices.

    Encore toutes nos félicitations et nos voeux de longévité à Rosalie Etienne et à la Confrérie.

    Photo Cécile Mottin

    Pierre Quiroule 

     

     

  • 30 équipes ont disputé le Tournoi de pétanque du SC Beauvechain

    Ce dimanche, le Sporting Club de Beauvechain mettait sur pied son traditionnel concours annuel de pétanque en doublette choisie (2Vs2). Respectant les règles Covid 19 en vigueur, 30 équipes avaient répondu à l'appel des organisateurs. La journée s'est déroulée dans une ambiance on ne peut plus sportive empreinte de fair-play

    Photo SC Beauvechain

     

  • BELGIAN AIR FORCE DAYS 2021

    Non, ce n'est pas à Beauvechain, mais à Florennes Air Base Belgium que se dérouleront les 26 et 27 juin 2021  les "Belgian Air-Force Days". Ces journée célèbreront le 75ème anniversaire de la Force Aérienne Belge. Ces journées débuteront dès 8.00 h du matin jusque 18 h. Cet évènement grand public est organisé par "Belgian Air Force, Red Devils Belgium & 1st Squadron "Stingers". Une date à noter dès aujourd'hui dans vos agendas. 

     

  • L'école "Le Rigaudon" vous invite

     Dans une de nos précédentes éditions, nous avons rendu compte du stage organisé dans les Ardennes belges par l'école de musique "Rigaudon".
    La rentrée est proche, et cette dynamique école  propose des cours individuels et collectifs de violon, alto, violoncelle et improvisation pour tout âge et tout niveau. Cours donnés à Hamme-Mille (Beauvechain) et à Bruxelles. Pédagogie créative et adaptée au rythme de chacun. Plaisir de la découverte et du perfectionnement de la pratique instrumentale individuelle et collective. Pour les plus jeunes, apprentissage par imitation et "à l'oreille" et apprentissage progressif de la lecture.
    Contacts et plus d'infos sur le site www.rigaudon.be
    0479 52 01 61 (violon et cours collectif)
    0486 98 18 60 (alto)
    0488 14 78 80 (violoncelle et improvisation)
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

  • GENAPPE GRIGNOTE DES POINTS A LA PELOTE TOURINNOISE

    C'était une journée importante ce samedi pour la Paume Tourinnoise qui accueillait sur son ballodrome l'équipe de Genappe qui dispute avec eux une place vers la montée. Genappe est une formation assez forte et qui compte toujours une lutte de retard. La victoire des locaux permettrait de relancer le championnat. 

    Comme la semaine précédente, les locaux alignent une formation identique et qui a fait ses preuves, on retrouve donc sur le banc Maxime et Michel. 

    Le début de lutte est assez serré, on se côtoie et on s'observe. Les jeux se succèdent et à 2-2, Maxime monte au jeu. La partie se poursuit très serrée pour arriver à la fin de la première armure à 6-7. La supériorité des visiteurs s'affirmant malgré les bons échanges des locaux, à la pose, on décide de faire monter Michel. Les Tourinnois reviennent à 7-7 et puis les jaunes et bleus s'envolent à 7-11 ruinant tous les espoirs de victoire pour les rouges. Sans se décourager les locaux se ressaisissent un peu tard pour terminer sur le score de 8-13. Rien n'est perdu, mais à l'issue de la lutte, le capitaine Cédric Evrard regrettait que l'équipe se soit quelque peu éteinte après les citrons.

    Cce samedi, les locaux accueillent La Louvière 2 avant de se rendre en terre hennnuyère, à La Louvière 1 le dimanche. Gageons que le prochain week-end qui s'annonce météorologiquement bon sera favorable aux Tourinnois. 

  • L'école de Musique Liturgique de Maredsous

    Depuis 2017, à l’abbaye bénédictine de Maredsous, se donnent des cours de musique liturgique. On y apprend la liturgie, le solfège, l’orgue, l’improvisation, l’accompagnement et la transposition, le chant liturgique, l’écriture musicale.

    Le Père Stéphane d’Oultremont, maître de chœur et titulaire des orgues de l’abbaye, a un master en orgue de l’IMEP et une licence de la faculté de théologie de Louvain-la-Neuve avec un mémoire sur la musique liturgique.

    Ceux et celles, débutants ou chevronnés, jeunes ou moins jeunes qui souhaiteraient commencer ou parfaire leur technique musicale peuvent prendre contact avec Maredsous via l’adresse email info@maredsous.com.

    Les cours sont individuels et se donnent pendant la période scolaire à partir du mois de septembre jusqu’à novembre et de janvier à mai. Le prix des cours est à discuter individuellement.

     
     
  • L'école de Musique Liturgique de Maredsous

    Depuis 2017, à l’abbaye bénédictine de Maredsous, se donnent des cours de musique liturgique. On y apprend la liturgie, le solfège, l’orgue, l’improvisation, l’accompagnement et la transposition, le chant liturgique, l’écriture musicale.

    Le Père Stéphane d’Oultremont, maître de chœur et titulaire des orgues de l’abbaye, a un master en orgue de l’IMEP et une licence de la faculté de théologie de Louvain-la-Neuve avec un mémoire sur la musique liturgique.

    Ceux et celles, débutants ou chevronnés, jeunes ou moins jeunes qui souhaiteraient commencer ou parfaire leur technique musicale peuvent prendre contact avec Maredsous via l’adresse email info@maredsous.com.

    Les cours sont individuels et se donnent pendant la période scolaire à partir du mois de septembre jusqu’à novembre et de janvier à mai. Le prix des cours est à discuter individuellement.

     
     
  • ICI COMMENCE LA MER

    Avez-vous remarqué ces petites plaques émaillées placées par le service technique, devant et à proximité de certains avaloirs de notre belle commune ?

    Les avaloirs, contrairement aux croyances, récoltent les eaux de ruissellement qui sont quant à elles directement dirigées vers les cours d'eau, et finalement... vers la mer !

    De manière générale, les eaux usées domestiques restent un des enjeux majeurs dans la qualité de l'eau de nos rivières, les produits toxiques et polluants aboutissent dans les stations d'épuration, perturbant également leur fonctionnement !

    Il est donc important de garder ces avaloirs propres, de ne pas y jeter mégots, peintures, ou toutes autres pollutions mais également de lutter ensemble contre l'incivisme tout au long du trajet parcouru par les eaux usées domestiques (favoriser les produits d'entretien plus respectueux, gestion des déchets ,...)

    Par notre participation à cette campagne de la SPGE et des Contrats De Rivière de Wallonie Contrat de rivière Dyle-Gette (site internet, nouvelle fenêtre), nous souhaitons continuer notre sensibilisation auprès des citoyens quant à l'importance de respecter et de préserver notre environnement.

    Plus d'informations?
    http://www.crdg.eu/…/information-sensib…/ici-commence-la-mer (site internet, nouvelle fenêtre)