LES TRAVAUX DE LA MAISON DE LA MEMOIRE COMPROMIS

Ce jeudi en venant barricader les fenêtres et autres issues de la future "Maison de la Mémoire" rue de la Bruyère-Saint-Martin à Tourinnes-la-Grosse, les ouvriers communaux ont annoncé aux riverains la faillite de l'entreprise Cobardi S.A. chargée des travaux.

Il semblerait que cette annonce avait déjà été faite aux conseillers communaux lors de la séance du dernier conseil communal du 21 septembre dernier. Mais les membres du conseil tenus par le devoir de réserve n'en avaient soufflé mot.

Rappelons que Cobardi avait en son temps remporté trois marchés de travaux publics dans notre commune. A savoir "La Maison de Village " de L'Ecluse installée dans les anciens entrepôts de la firme Van Brabant, le marché de  "Couleur Café" à Hamme-Mille et la future "Maison de la Mémoire" à Tourinnes où ils étaient occupés.

La faillite entraîne l'arrêt des travaux en cours. 

Lors de la séance du conseil, les conseillers de l'opposition se sont inquiétés des déprédations malveillantes et des dégâts qui pourraient être causés par un hiver rigoureux sur les chantiers de Hamme-Mille et Tourinnes laissés à l'abandon.

Le collège a rétorqué qu'il espérait un rachat de l'entreprise dans des délais raisonnables après l'aveu de faillite qui vient d'intervenir.

Claude Snaps, conseiller de l'opposition rapporte à ce sujet que lorsque l'ancienne majorité a pris la décision de l'achat de ces nombreux bâtiments et leur mise en chantier de rénovation, avoir signalé le risque d'implosion budgétaire que ce projet faramineux risquait d'engendrer. Pour l'heure souligne-t-il, cinq millions d'euros ont été soit engagés soit budgétisés. Gageons que cette faillite entraînera une aggravation du débours. Par la même occasion, Claude Snaps avait signalé que ces investissements immodérés empêcheraient la réalisation de projets plus humbles, mais tout aussi patrimoniaux. Il avait également souligné que la réalisation et l'entretien de ce patrimoine immobilier surnuméraire incomberait aux générations futures et aux Collèges futurs;

Une affaire à suivre sans conteste

 

Pierre Quiroule

 

Commentaires

  • Merci à Monsieur Claude Snaps, qui travaille avec bon sens aux intérêts de sa commune.

Les commentaires sont fermés.